3 plans séquences de génie des séries TV

0

OK… je viens de finir Daredevil et malgré tous les épisodes qui ont suivies, je ne peux toujours pas oublier l’épisode exxxtra du plan séquence (ou pseudo plan séquence). J’ai trippé wsh. Revue au moins 4 ou 5 fois, ça m’a remémoré des tat d’autres plan séquences et je me suis dit « azi… ça c’est un délire d’article ».
Donc voilà pour vous « Les plans séquences de génie des séries TV » les plus épiques 😉.

La bataille des Snow – Game Of Thrones

saison 6 – episode 9
Réalisé par : Miguel Sapochnik.
Vous vous rappelez la guerre des batards dans la saison 6 ? oui… comme tout le monde. Mais vous vous souvenez du petit (grande) plan séquence lors de la première charge maillée ?… Oui c’était un plan séquence ! y’en a plein qui ne le savent pas mais oui en est fait.
Le Snow Bolton tue le petit Stark, le Snow Stark, vert comme jamais, fonce sur le Snow Bolton mais ces archers décochent, le cheval du Snow Stark se fait toucher et tombent avec son cavalier. Le front du Snow Bolton charge tout comme celui du Snow Stark. Le Snow Stark, vaillant batards de la garde de nuit, dégêne son épée et se met en position puis…
Longueur : 1min

got

J’ai vu cette scène j’ai ris… oui j’ai ris mais tu vois ce rire de teubé là. T’es tellement choqué !!! tu ris seulement… bah voilà ce rire précis. Oooooooh Christ, cette scène !!!!!! elle m’a juste rappelé, en son temps, qu’en donnant les reines à de véritables pro, tout est possible !!!!! La qualité de l’image, rien n’est brouillon, le son des chevaux, lames, et autres mais surtout la coordination ultra précise des chorégraphies données. Tout a été réussi.
Même Kit Harington est dans la zone, son jeu est complet comme jamais.
Ce plan séquence là, ne raconte rien à part que « en guerre, le front c’est vraiment flippant » mais ça reste une magnificence absolue.

L’évasion de prison – Daredevil

saison 3 – épisode 4
Réaliser par : Alex Garcia Lopez
Ça commence tellement bien !!!!
La porte électronique se déverrouille toute seule. Là, et toi et Murdock… savent qu’il s’est fait piéger. Il sort tout doucement mais toi dans ta tête c’est genre « bon azi jsuis chaud ! Venez ! ça va n**** des mère ! ». Le premier garde se montre, le volume de la bande son monte puis le deuxième puis on revient sur Murdock et à la seconde où musique s’arrête, la mailée commence. Un long combat pour Murdock avec des changement judicieux entre Charlie Cox et son cascadeur. Apres la première vague dans les couloirs, ce sont les gardes corrompues qui attaques dans le couloir entre les cellules. Matt Murdock ce fait piéger encore une fois (ou presque), ça sa calme, ça discute pour enfin finir par échapper de la prison.
Longueur : 11min.

dd (2)

Celui de la saison 1… lourd mais pas rare. Saison 3 ? encore plus lourd mais toujours pas si rare ! Le truc de dingue avec celui là c’est qu’il fait partie du scénario wsh ! ça raconte carrément quelque chose qui suis totalement le plot de Daredevil ! ce passage à « la prison de Fisk » lui a été utile et à nous aussi téléspectateurs.

Rust replonge True Detective

saison 1 – épisode 4
Réalisé par : Cary Joji Fukunaga
Pour moi, le plus intense, malsain inquiétant des 3… bref le plus dark.
Avant même le début de la scène, la tension est déjà mystique et tellement électrique qu’on en pourrait voir les volts. Ils, Rust et sont ancien gang d’infiltration, arrivent au fameux quartier du renoi dans coffre, ils le sortent commence l’opération déguisé en faux officiers de polices. La scène entre sans une quelconque introduction (genre l’ost change ou un truc dans le genre) à part peut-être que le l’ost s’arrête mais c’est très peut perceptible à cause du bruit de fond (respirations, pas, paroles…). Ils arrivent devant sa maison et ça commence.

Ça commence oklm. « On est venu piquer la cam et on bouge… » mais comment c’est parti en casquette retourné !!! Rust et son gag commence à perdre patience jusqu’à ce qu’il y en ait un qui tue un des renoi dans la maison, le quartier se  réveille et ça commence à tirer dans la maison et on peut même entendre le bruit sourd de nos oreilles bouchées. Ça devient un mauvais délire complet, les bruits se mélangent, les battements de cœurs s’intensifient littéralement et les jeux d’acteurs se subliment entre eux.
Longueur : 6min

truedetective2 (2)

Plutôt, j’ai écrit « le plus dark » mais en réalité je pense que c’est juste le meilleur et Matthew McConaughey en est pour beaucoup. Littéralement un orchestre de son… des coups de feu, des cris, de la musique mais très très bien organisé et qui s’harmonisent pour te faire ressentir le délire au max.
L’agressivité dans les actes et le désordre. Les choses échappent très vite au control de Rust et un désordre se crée mais tu sens malgré ça que c’est ce que le réalisateur voulait. Tu comprends tout ce qui se passe malgré le désordre et ça c’est vrai la preuve d’une réussite totale.

Voilà… c’était « Les plans séquences de génie des séries TV » vu par That Epic Show. N’hésite pas à commenter l’article et dire ce que t’en pense.
Merci ✌️

LAISSER UN COMMENTAIRE

entrez votre commentaire svp
entrez votre nom svp