My Hero Academia : déjà le nekketsu ultime nouvelle generation ?

0

Pouuuffffff. Ça va etre long, complex et mélé d’objectivité et de subjectivité en déshodre mais on va essayer de le faire bien.
Ok… donc… My My hero academia : déjà le shonen nekketsu ultime « ? »… Oui et en plus « bas c’est pas si difficile avec cette génération » (dans cette article, les parenthèses représenterons ma subjectivité) et on va pas se mentir, on est beaucoup à se le dire. Après, c’est là que ça devient vite fait compliqué. Tout le monde dit, le ressent et le répète mais quand il faut commencer à l’expliquer ça devient flou, désordonné et facilement discutable pour ceux qui ne sont pas d’accord.

C’est pourquoi dans cet article je vais prendre mon temps en posant les bonnes questions et dans le bon ordre.

  • Qu’est-ce qu’un Nekketsu ?
  • My Hero Academia ?
  • KOHEI HORIKOSHI (vite fait)
  • Pourquoi My Hero Academia et pas un autre (essai d’objectivité) ?
  • Pourquoi My Hero Academia et pas un autre (pure subjectivité) ?

C’est parti.

Nekketsu ?

Ou Littéralement « sang bouillant » en français. Il s’agit d’une sous-catégorie de shonen, qui vient encore plus codifier un genre qui l’est déjà beaucoup. On suit dans ces titres un parcours initiatique avec un dépassement de soi du héros qui va braver tous les obstacles pour atteindre son but ou devenir le meilleur dans son domaine. Voilà quelques figures imposées du genre: orphelin recherchant son père ou souhaitant le dépasser; héros naïf mais courageux au grand cœur; ses premiers ennemis deviendront ses alliés; sens aigu de la justice ; le héros se relève toujours plus fort car il refuse de baisser les bras (là on touche du doigt le sens profond de « nekketsu »).On trouve souvent des tournois, compétitions ou autres choses du genre. Tous ne dois pas forcément y être mais la majorité y est souvent et KOHEI HORIKOSHI le sait mais ça, on va y revenir plus tard. Crédit : Manga-News.

Kohei Horikoshi

L’auteur de l’œuvre décrit, Kōhei Horikoshi (堀越 耕平, Horikoshi Kōhei) est un mangaka japonais, né le 20 novembre 1986 dans la préfecture d’Aichi1. Kōhei Horikoshi étudie à Nagoya à l’Université des arts et en ressort diplômé. À 20 ans il remporte le prestigieux Prix Tezuka2 dans la catégorie nouvel espoir. Il est connu pour avoir créé des séries shōnen qui ont toutes été publiées dans le Weekly Shōnen Jump tel que Crazy Zoo, Sensei no Bulge et plus récemment My Hero Academia qui connaît le succès dès le premier volume en remportant une série de prix au Japon. Horikoshi a été l’assistant de Yasuki Tanaka, le créateur de Kagijin notamment. Crédit : Wkpd.

Voilà, on a pausé les bases. Un peu longues mais nécessaires.
ATTENTION SPOILERS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!…

Pourquoi My Hero Academia et pas un autre ?

My hero Academia est un Nekketsu classique mais avec les codes du monde actuel ce qui en fait un classique ou même le classique du monde actuel.Vous vous rappelez ces fameux codes du Nekketsu g définis plus tôt ? bah on va commencer par là. Dans MHA, on bon Shonen Nekketsu qu’il est, on retrouve, bien évidemment, ces codes et autres repères mais là où Horikoshi ce fait remarquer c’est la manière dont il les utilise. Izuku Mydoriya est, au premier abord, un protagoniste Nekketsu comme les autres. Au début de l’histoire, il rentre dans l’adolescence avec un but déjà bien précis en tête, il est faible, à un « bon cœur », un énorme sens de la justice et une constante de courage illimité. Mais, et c’est là que ça devient intéressant, il pas con. Bien au contraire, il est même malin de fou malade… tous comme… à peu près tout le monde dans My Hero Academia !!!!

L’univers de de My Hero Academia est INTELIGENTE et j’entend par là toute les formes d’intelligence. Pure et logique genre 1+1=2 mais aussi psychologique et philosophique. Tout ce qui, en gros, représente l’univers des œuvres actuels. Une réflexion poussée sur les actions importantes :

  • Les combats dans un style HXH où le but n’est pas toujours de, littéralement, battre son adversaire…
  • La tentative de sauvetage de Bakugo
  • Izuku vs Bakugo part 1
  • izuku vs Todorki

Des motivations compréhensibles de tous les côtés :

  • Stain
  • L’interdiction, pour les civils, d’utiliser son alter
  • All Might et All For One

Et surtout une narration qui a du sens (mais on va y revenir). BREF… Prendre les anciens codes et les rendre actuels. Voilà ce que signifie, de nos jours, un classique du Shonen Nekketsu et ça mesdames et messieurs c’est HORIKOSHI qui nous l’a rappelé. OK… la maitrise des codes c’est une chose et ça crée un délire, une raison d’être intéressé mais après faut que ton histoire soit aussi intéressante. Bah c’est du très très lourd.

My Hero Academia… synopsis.

Dans un monde où 80 % de la population mondiale possède des super-pouvoirs, ici nommés “Alters” (個性, Kosei), n’importe qui peut devenir un héros ou, s’il le souhaite, un criminel. Le manga suit les aventures de Izuku Midoriya, l’un des rares humains ne possédant pas d’alter, qui rêve pourtant de rejoindre la filière super-héroïque de la grande académie Yuei (勇井高校, Yūei Kōkō) et de devenir un jour un des plus grands héros de son époque, à l’image de son héros, All Might ! Son destin va donc changer à leur rencontre. Crédit : wkpd.
Là t’as fini de lire et si tu connais… ça l’air d’un prétexte pour de l’action « genre fairy tail ou Black Clover » mais nanh !!!! C’est un dessin narrative précis, fin comme rarement depuis jamais et plein de rebondissements. Quand tu entends que Izuku est censé être sans pouvoir tu penses directe à batman mais nanh plus !!! on va lui transmette le One For All et là t’es genre « mouaih… j’aurais préféré un batman » jusqu’à ce que tu puisses voir son premier Détroit Smash et les rebondissements continuent comme ça encore maintenant dans le manga lui-même.
D’ailleurs pour en revenir au Détroit Smash…

L’épicnesse dans les œuvres TV actuels

Définition perso : Le mémorable, ce qui nous marques émotionnellement et psychologiquement et qui nous force à rester assis sur son canapé alors que l’œuvre est déjà fini.
D’accord ou pas… ?

Petite conclusion perso

Les codes dans les Nekketsu ont été créés pour une bonne raison, garantir le succès de l’œuvre dans un premier temps et après t’ajoute ta touche perso et voilà. Le truc… c’est qu’ils ont été créés à une époque différente de celle d’aujourd’hui. Les enfants grandissent et sont éduqués déferrements. Il est donc normal que ces codes qui fonctionnaient à l’époque ne fonctionnent plus aujourd’hui. Les codes ont changé et ça Horikoshi l’a compris.
On pourrait se voiler la face disant que c’est surtout une question de feeling mais non. C’est une science… approximative certes comme le football ou la musique mais une science quand même. Avec ces codes et ces stratégies. Perso j’ai arrêté de douter et de me braquer en parlant de MHA.
C’est, pour moi, le meilleur anime du moment tous genres confondus. Il fait parti de ces très rares œuvres, comme GOT ou Westworld, que je regarde, lis et écoute dès le leurs sorties.

Merci d’avoir lu le délire jusqu’à la fin. J’espère que ça t’a passionné autant qu’à moi. N’hésite pas à laisser ton avis dans les commentaires.
✌️

LAISSER UN COMMENTAIRE

entrez votre commentaire svp
entrez votre nom svp